GITANO SYMPHONIA

GITANO SYMPHONIA - TEKAMELI & TOSI

Crédit photo : thierryV

Accompagnés du Quintet à cordes de l'orchestre de chambre Perpignan Mediterranée ou en formation plus large avec un ensemble à 16 cordes sous la direction du chef d'orchestre Daniel TOSI.

Cette création est basée sur l'album Escolteu.Une collaboration inédite ou le "Classique" porte les chants Gitans dans une émotion des plus particulière.

"L’idée de regrouper un ensemble à cordes classique, aux mille couleurs possibles, avec le groupe Tekameli, m’a traversé l’esprit il y a une dizaine d’année. C’est d’abord une constatation sur les origines des instruments à cordes, notamment le violon, dont l’ancêtre, le rebec provient d’Afrique du Nord. D’autre part beaucoup de peuples itinérants, Manouches, Tziganes, Bohémiens et autres gitans, ont abondamment utilisé pour leurs inventions musicales, les instruments à cordes et s’en sont servis de sublime manière.
Ces instruments « classisés » par l’histoire, ne demandaient qu’à se raccorder avec leur origine.
Perpignan est un lieu de métissage culturel où la rumba gitane a sa place depuis des décennies. En tant que chef d’orchestre et compositeur, toujours à la recherche de sonorités nouvelles et d’expressions exacerbées, j’ai toujours pensé que renforcer le discours et les rythmes du flamenco ou des musiques populaires, ouvrait de nouveaux horizons. Mais je ne suis pas le seul ; Debussy, il y a bien longtemps, l’avait largement expérimenté avec son gamelan balinais.
Voici donc un éblouissant alliage entre la voix d’un peuple gitan spirituel, à fleur de peau, et d’un monde symphonique virtuose et palpitant."
Daniel TOSI

Danieltosi

DANIEL TOSI (Chef d'Orchestre)

Né en 1953 à Perpignan, Daniel Tosi est aujourd’hui compositeur et chef d’orchestre. Il obtient six Premiers Prix au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. Parallèlement, il accomplit des études à la Sorbonne où, après avoir eu l’agrégation, il obtient un doctorat de lettres du 3ème cycle (Mention Très Bien). Après avoir été reçu premier nommé au Certificat d’Aptitude de Directeur pour les Conservatoires Nationaux de Région et au Certificat d’Aptitude de professeur d’Analyse, il occupe le poste d’Inspecteur de la Musique au Ministère et entreprend un travail pédagogique selon sa triple activité de composition, de recherche et de direction d’orchestre. Il quitte ce poste pour se consacrer exclusivement à la composition musicale, à la direction d’orchestre et à la pédagogie. En février 1983, il crée l’Orchestre Perpignan Méditerranée et dirige depuis plus de 30 ans de nombreux concerts symphoniques et les plus grandes œuvres lyriques. En juillet 1983, Daniel Tosi obtient le Prix de Rome et est pensionnaire à la Villa Médicis jusqu’en 1985. La Sacem le distingue, en 1985, avec le Prix Georges Enesco. Le Ministère des Relations Extérieures lui décerne, en 1986, le Prix de la Villa Médicis Hors les murs, lui permettant de réaliser une œuvre à l’étranger (Barcelone). En tant que compositeur, il réalise durant de nombreuses années sur le plan pédagogique, plusieurs contes et opéras pour enfants. Par ailleurs, ses œuvres de chambre ou symphoniques sont jouées aux festivals de musique contemporaine de Rome, Strasbourg, Turin, Milan, Bourges, Madrid, Metz, Caen, Bruxelles, Berlin, Venise…, par le collectif 2e2m, au cycle acousmatique de l’Ina Grm, par l’Ensemble Itinéraire, Ars Nova, Les Percussions de Strasbourg, TM+… Daniel Tosi a créé et dirigé la Camérata de France (orchestre de chambre). Avec elle, il a accompagné les plus grands solistes : Montserrat Caballé, Martial Solal, Michel Portal, Alexandre Lagoya, Pierre Amoyal, Patrice Fontanarosa, Julia Migenes, Didier Lockwood, Bernard Soustrot, Mikaël Rudy, Jean-Marc Luisada, Frédéric Lodéon, Laurent Korcia, Brigitte Engerer, Jean-Philippe Collard… Depuis 1989, Daniel Tosi a pris la direction du Conservatoire National de Région Perpignan Méditerranée, soit 3000 étudiants provenant du Sud de la France jusqu’à Barcelone. Un lieu pédagogique, bien sûr, mais aussi de création et de diffusion. En 1992, il fonde le Festival de créations sonores Aujourd’hui Musiques. En tant que chef d’orchestre, il dirige les ensembles et orchestres les plus divers : la Rai de Rome, l’Orchestre de Turin, l’Orchestre Régional de Bretagne, l’Orchestre de Caen, les Solistes d’Europe, TM+ de Paris, les Orchestres d’Ismir, d’Adana et d’Ankara, l’Orchestre de Mallorca, de Barcelone, de Zaragosse… Il a été aussi Directeur Artistique de Campler (Centre Art Musique Perpignan Languedoc Roussillon) qui regroupait entre autres les spectacles lyriques et les concerts symphoniques et musique de chambre en Languedoc-Roussillon. En 1999, il a obtenu la distinction d’Officier de l’Ordre des Arts et des Lettres. En 2004, Daniel Tosi a reçu le prix de la Sacem « Claude Arrieu » qui récompense un compositeur « en action » en région et il a créé le Collégium Vocal de Catalogne pour interpréter un répertoire allant de Guillaume de Mauchaut à l’avant-garde de 2016. En 2011, il fonde le festival Prospective 22ème siècle, lieu de rencontre de la création musicale contemporaine.

Diegotosi 

DIEGO TOSI (Violon soliste)

Diego Tosi intègre l’Ensemble intercontemporain en octobre 2006 en tant que violoniste. Il se produit en soliste dans les plus grandes salles du monde entier et interprète des répertoires de toutes les époques. Il a enregistré plusieurs CD (comprenant entre autres des œuvres de Ravel, Scelsi, Berio et Boulez) qui ont obtenu les meilleures récompenses sous le label « Solstice ». Plus récemment, il a entrepris une intégrale discographique de l’œuvre du violoniste virtuose Pablo de Sarasate et vient d’obtenir le prix Del Ducca décerné par l’Académie des beaux-arts ainsi que le prix Enesco décerné par la Sacem. Après avoir obtenu son premier prix à l’unanimité au Conservatoire de Paris (CNSMDP) dans la classe de Jean-Jacques Kantorow et Jean Lenert, il s’est perfectionné à Bloomington (États-Unis) auprès de Miriam Fried puis a remporté le concours des Avants-Scènes en troisième cycle au Conservatoire de Paris. Au cours de sa formation, il a participé aux plus grands concours internationaux : Paganini à Gênes, Rodrigo à Madrid, Valention Bucchi à Rome, dont il a été à chaque fois lauréat. Dans ses années de jeunesse, il a également suivi l’enseignement d’Alexandre Bendersky et a remporté de nombreuses récompenses dans divers concours internationaux (parmi lesquels Wattrelos, Germans Claret et Moscou).
Il joue actuellement sur un Vuillaume prêté par le Fonds Instrumental Français.

 

Concert Narbonne été 2017